Coutumes sociales

Comment sont les coutumes locales?

Inutile de dire que beaucoup de coutumes arabes sont très différentes de celles occidentales et vous devriez être conscient de ce que vous êtes censé faire et ne pas faire lorsque vous allez à Dubaï.

Coutumes sociales

Bien que les Arabes soient peu susceptibles de prendre ombrage des bévues sociales à condition qu'elles proviennent de l'ignorance et non pas de la malveillance, vous serez bien mieux accueillit si vous vous familiarisez avec les coutumes locales. Il est important de se rappeler que vous êtes un étranger et que vous devez donc adapter aux coutumes et aux comportements sociaux de Dubaï et non pas l'inverse. En plus des actions et des comportements qui sont considérés comme criminels, il existe certaines règles non écrites que vous devez respecter pour ne pas heurter les sensibilités locales.

Vêtements

Il existe deux types distincts de vêtements pour femmes dans la région: un type pour les femmes locales, l'autre pour les expatriées. En dehors de la maison, la plupart des femmes arabes s'habillent selon la coutume religieuse, ce qui signifie qu'elles doivent couvrir la plupart des parties de leur corps, de la tête aux pieds. La forme traditionnelle du hijab (abaya) va jusqu'aux chevilles, elle a des manches longues et une haute encolure et elle couvre les cheveux. Certaines femmes arabes sont totalement couvertes, y compris au niveau du visage et des mains, surtout les Saoudiennes et les femmes ayant des maris très stricts religieusement. Cela a pour but d'assurer la protection des femmes contre les attentions non désirées. En Arabie Saoudite, même les femmes étrangères doivent porter une abaya en dehors de leur logement car la police religieuse arrête toute femme ayant la tête découverte et elle peut l'obliger à couvrir ses cheveux immédiatement. Dans les autres États, les femmes étrangères peuvent porter des vêtements occidentaux mais elles doivent toujours avoir des habits assez classiques et conservateurs.

Le climat chaud de la région et les coutumes font appel à des habits informels mais bien pensés. Les Arabes fronceront les sourcils sur des vêtements qui révèleront les épaules, les bras et les jambes, et toute femme qui s'habille de façon provocatrice sera considérée comme étant de petite vertu voire même comme étant une prostituée. Cependant, à la maison, avec des amis proches ou de la famille, les femmes arabes et en particulier les plus jeunes adoptent souvent des vêtements occidentaux et il n'existe aucune restriction sur la façon dont les femmes étrangères peuvent s'habiller en privé.

Les hommes arabes portent la dishdasha, une robe ample en coton blanc et fin (ou des étoffes de laine plus lourdes en hiver) qui descend jusqu'aux chevilles. Il existe différents styles de dishdasha, à la fois dans la coupe de la toile et dans les attaches sur le devant et au niveau du cou. Peut-être que les plus distinctives sont celles portées par les Omanais, qui comportent un pompon. La dishdasha peut être porté pour toutes les occasions, que ce soit au travail ou en dehors. Un manteau externe, le bisht, est porté pour les occasions formelles et il peut être très coûteux, avec des broderies au fil d'or et des matières de très bonne qualité.

Le traditionnel et distinctif couvre-chef est le guthra, un tissu blanc ou rouge et blanc à damiers maintenu en place par l'agal, une corde noire qui était à l'origine d'un filin de chameaux. Il existe différents types d'agal: par exemple, les Qatariens portent normalement une coiffure plutôt de style africain, avec deux longues mèches descendant dans le dos. Les hommes arabes portent parfois des vêtements décontractés dans des occasions très informelles ou à la plage, mais les hommes saoudiens sont fortement encouragés à porter le costume national tout le temps.

De toute évidence, les hommes étrangers n'ont pas à porter de vêtements arabes, et les vêtements occidentaux sont de norme. Les hommes doivent cependant éviter de porter des shorts et des chemises sans manches dans la rue car dans ce cas, ils seraient considérés comme trop décontractés même si avec le développement du tourisme, cette façon de s'habiller commence à passer. Les costumes sont rarement portés dans le Golfe, à l'exception de réunions d'affaires importantes et d’événements sociaux. La tenue de travail standard est une chemise (généralement à manches longues), une cravate et un pantalon léger.

Formules de politesse

Les formules de politesse sont très importantes pour les Arabes et il est important que vous saluiez la population locale de manière correcte. L'utilisation des noms arabes peut être une source de confusion pour les nouveaux arrivants dans la région. Par exemple, un homme peut s'appeler Abdullah bin Abdul Aziz Al-Jishi. Abdullah est son prénom et il est le fils ou petit-fils de (bin) Abdul Aziz, Al-Jishi est le nom de sa famille ou de sa tribu. Pour rendre les choses encore plus compliquées, les prénoms sont souvent abrégés: par exemple, Mohammed peut être réduit à Mohd, Hamad ou Hamed. Il est important d'utiliser le nom complet, cependant, en particulier dans des occasions officielles et dans la correspondance. Abdullah bin Abdul Aziz Al-Jishi ne devrait jamais être appelé Abdullah (et encore moins par son diminutif Abdul), bien que le patronyme peut être omis et qu'on peut l'appeler Abdullah Al-Jishi.

La formule de politesse générale est «Sayyed» («Monsieur») pour un homme ou «Sayeeda» (ou «Sayedity») pour une femme, suivi du nom complet de la personne. On peut s'adresser aux femmes avec un simple «madame».

On s'adresse généralement aux dirigeants avec «Votre Altesse» («Votre Majesté » dans le cas du roi d'Arabie Saoudite). Les anciens membres des familles régnantes sont appelés «Votre Excellence», suivie par «Cheikh» et leur nom complet. Les ministres du gouvernement qui ont des pouvoirs décisionnels sont «Votre Excellence, ministre des Transports de... » et les autres ministres sont tout simplement: «Votre Excellence» suivis du nom complet. Les membres moins importants des familles régnantes et les personnes qui ont une autorité religieuse sont appelés «cheikh», suivis de leur nom complet. En Arabie Saoudite, le titre a une signification un peu moins importante et est également utilisé par les puissants hommes d'affaire. Les conventions pour traiter les dirigeants et les membres de familles régnantes sont complexes, et vous devriez toujours vérifier avant d'être présenté à un dignitaire.

Salutations

La salutation la plus commune dans le golfe est Salam alaykum (‘La paix soit avec vous’), ce à quoi on doit répondre Wa alaykum as-salam (‘Et qu'avec vous soit la paix’). Les autres salutations communes et leurs réponses sont:

Salutations

Signification

Réponse

Ahlan wa sahlan

Salut

Ahlan bik

Sabah al-khayr

Bonjour

Sabah an-nur

Masa al-khayr

Bonsoir

Masa an-nu

 

Notez que tisbah ala-khayr, qui signifie «bonne nuit», sert à dire au revoir et que la réponse est wa inta min ahlu. Vous devriez toujours serrer la main quand vous saluez ou quand vous dites au revoir à un homme arabe. Dans le cas d'une femme arabe, vous devriez être guidé par le comportement de la femme: les femmes arabes ne serrent pas la main à des hommes non-arabes, bien que certaines femmes éduquées puissent le faire. Ceci est normal, y compris avec des amis proches que vous voyez souvent. Si la poignée de main que vous recevez au moment de quitter quelqu'un est plus longue que celle que vous avez reçue quand vous l'avez rencontré, cela indique que vous avez fait bonne impression. Par ailleurs, les nouveaux arrivants doivent prendre note que le refus et la réticence prolongée de rencontrer des gens sont mal vus. Notez également que vous ne devriez pas aborder les femmes arabes, les regarder ou de parler avec elles, sauf si vous avez été convenablement présentés.

Après une poignée de main, il est d'usage de s'informer de la santé de l'autre personne et de discuter d'autres sujets, et vous devriez vous attendre à des questions similaires sur vous. (Cependant, ne demandez pas de nouvelles de la santé des femmes d'une famille arabe et restreignez vous à la famille en général ou aux fils.) Cela peut prendre un certain temps, car aucune des parties ne veut être celle qui arrête de poser des questions. Les étrangers ne sont pas censés connaître ou utiliser toutes les subtilités que ce rituel implique mais vous ferez une bonne impression si vous apprenez au moins quelques-unes des expressions standard et que vous les utilisez de manière correcte. Que ce soit dans une conversation en face-à-face ou lorsque vous parlez aux gens au téléphone, ne parlez pas directement d'affaires car sinon, les Arabes supposons que vous êtes impatient ou que vous ne vous intéressez pas à eux personnellement.

Que faire avec vos mains et vos pieds

Vous devez accepter les rafraîchissements chaque fois qu'on vous en offre mais gardez en tête que vous devez toujours utiliser votre main droite pour boire et manger car que la main gauche est considérée comme impure (car elle est souvent utilisée pour les toilettes). De même, vous devriez éviter de montrer la semelle de vos chaussures ou vos pieds car cela implique que vous pensez que l'autre personne est une «saleté», ce qui est évidemment très choquant. Vous devez donc garder vos pieds à plat sur le sol et ne pas croisez vos jambes.

Invitations

Si vous êtes invité chez un Arabe, vous devriez toujours accepter. Vous devez généralement profiter de chaque occasion pour vous familiariser avec la population locale et éviter ainsi la tendance naturelle que les expatriés ont à rester dans les limites sociales et physiques de leur complexe. Vos hôtes arabes seront intéressés par vous et vos points de vue. Cependant, vous devriez éviter la politique et la religion comme sujets de discussion; vos opinions peuvent être considérées comme mal informés, voire même choquantes, même si elles semblent acceptables pour vous d'un point de vue occidental.

Lorsque vous entrez dans le Majlis, la salle de réception pour les visiteurs, vous devez toujours enlever vos chaussures, à moins que l'hôte ne vous indique le contraire (veillez donc à ce qu'il n'y ait pas de trous dans vos chaussettes!). Si vous êtes avec une compagne, elle sera invitée à rejoindre directement les femmes. Il vous sera presque toujours offert à boire et parfois à manger - acceptez l'offre. Les Arabes sont presque toujours polis et attendent la même chose de ceux qu'ils rencontrent et ils pensent que le partage d'un repas avec une personne a un effet positif sur la relation.

La formule d'accueil standard est Ahlan wa sahlan - ce qui signifie bienvenue - et cela deviendra rapidement familier à tous ceux qui visitent Dubaï. Cela vaut le coup d'apprendre l'arabe pour pouvoir échanger des civilités, des salutations et des réponses sur pays d’où vous venez. Vous pourrez profiter de la réaction des gens et vos hôtes offriront invariablement des encouragements à ceux qui tentent de parler leur langue. Il est important de noter, toutefois, que la langue arabe a une signification particulière, ayant été conçu pour porter la Parole de Dieu, et qu'il est donc important de l'utiliser avec respect.

Vous ne devriez également jamais aller chez un Arabe sans l'avertir au préalable. Si les femmes de la famille sont présentes, cela ne sera pas apprécié, en particulier en Arabie Saoudite. Vous devriez aussi éviter d'exprimer de l'admiration pour l'une des possessions de votre hôte car la tradition impose qu'il vous l'offre. Bien que cette tradition ne soit pas suivie par tout le monde, elle peut néanmoins causer de l'embarras. Qui plus est, la réponse correcte pour le destinataire est de donner un cadeau encore plus précieux en retour. Autant vous dire qu'il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant admirer la Rolls Royce d'un Arabe!

Autres conseils

Vous devez également tenir compte des points suivants:

  • N'offrez pas de boissons alcoolisées à un Arabe, à mois d'être sûr qu'il boit bien de l'alcool. Cela peut provoquer un grand scandale.
  • Ne marchez pas sur un tapis de prière ou devant toute personne priant et essayer de ne pas regarder les gens qui prient.
  • N'essayez pas d'entrer dans une mosquée sans demander la permission d'abord. Il est peu probable que vous soyez autorisés à entrer
  • En Arabie saoudite, ne tentez pas d'entrer dans les lieux saints des zones proches de la Mecque et de Médine. Les routes sont bien indiqué pour informer les gens des ces restrictions. Si un non-musulman se trouve dans une zone interdite, il peut se faire agresser et il ne lui sera offert aucune protection contre les assaillants.
  • Éviter le blasphème, en particulier en présence de musulmans et en particulier en Arabie Saoudite. Rappelez-vous qu'il y a beaucoup d'Arabes qui ne sont pas des pays du Golfe qui travaillent à Dubaï et qu'ils ne sont pas toujours aussi détendu ou tolérants que les locaux.
  • Évitez de mettre un Arabe dans une position où il pourrait «perdre la face» devant d'autres Arabes. Il appréciera votre action s’il s'en rend compte.
  • Ne faites pas signe aux gens avec un doigt, car cela est considéré comme particulièrement impoli. Les Arabes pourraient utiliser un tel geste pour gronder un chien.
  • Évitez en tout temps les cris, les manifestations d'agressivité ou l'ivresse, car un tel comportement est rarement toléré.
  • Pendant le Ramadan, vous ne devez pas manger, boire ou fumer dans des endroits où vous pouvez être vus par les musulmans durant les heures du jour. N'ayez pas non plus de comportement bruyant et n'embrassez personne en public.

Bien que les Arabes soient peu susceptibles de prendre ombrage des bévues sociales à condition qu'elles proviennent de l'ignorance et non pas de la malveillance, vous serez bien mieux accueillit si vous vous familiarisez avec les coutumes locales. Il est important de se rappeler que vous êtes un étranger et que vous devez donc adapter aux coutumes et aux comportements sociaux de Dubaï et non pas l'inverse. En plus des actions et des comportements qui sont considérés comme criminels, il existe certaines règles non écrites que vous devez respecter pour ne pas heurter les sensibilités locales.

Vêtements

Il existe deux types distincts de vêtements pour femmes dans la région: un type pour les femmes locales, l'autre pour les expatriées. En dehors de la maison, la plupart des femmes arabes s'habillent selon la coutume religieuse, ce qui signifie qu'elles doivent couvrir la plupart des parties de leur corps, de la tête aux pieds. La forme traditionnelle du hijab (abaya) va jusqu'aux chevilles, elle a des manches longues et une haute encolure et elle couvre les cheveux. Certaines femmes arabes sont totalement couvertes, y compris au niveau du visage et des mains, surtout les Saoudiennes et les femmes ayant des maris très stricts religieusement. Cela a pour but d'assurer la protection des femmes contre les attentions non désirées. En Arabie Saoudite, même les femmes étrangères doivent porter une abaya en dehors de leur logement car la police religieuse arrête toute femme ayant la tête découverte et elle peut l'obliger à couvrir ses cheveux immédiatement. Dans les autres États, les femmes étrangères peuvent porter des vêtements occidentaux mais elles doivent toujours avoir des habits assez classiques et conservateurs.

Le climat chaud de la région et les coutumes font appel à des habits informels mais bien pensés. Les Arabes fronceront les sourcils sur des vêtements qui révèleront les épaules, les bras et les jambes, et toute femme qui s'habille de façon provocatrice sera considérée comme étant de petite vertu voire même comme étant une prostituée. Cependant, à la maison, avec des amis proches ou de la famille, les femmes arabes et en particulier les plus jeunes adoptent souvent des vêtements occidentaux et il n'existe aucune restriction sur la façon dont les femmes étrangères peuvent s'habiller en privé.

Les hommes arabes portent la dishdasha, une robe ample en coton blanc et fin (ou des étoffes de laine plus lourdes en hiver) qui descend jusqu'aux chevilles. Il existe différents styles de dishdasha, à la fois dans la coupe de la toile et dans les attaches sur le devant et au niveau du cou. Peut-être que les plus distinctives sont celles portées par les Omanais, qui comportent un pompon. La dishdasha peut être porté pour toutes les occasions, que ce soit au travail ou en dehors. Un manteau externe, le bisht, est porté pour les occasions formelles et il peut être très coûteux, avec des broderies au fil d'or et des matières de très bonne qualité.

Le traditionnel et distinctif couvre-chef est le guthra, un tissu blanc ou rouge et blanc à damiers maintenu en place par l'agal, une corde noire qui était à l'origine d'un filin de chameaux. Il existe différents types d'agal: par exemple, les Qatariens portent normalement une coiffure plutôt de style africain, avec deux longues mèches descendant dans le dos. Les hommes arabes portent parfois des vêtements décontractés dans des occasions très informelles ou à la plage, mais les hommes saoudiens sont fortement encouragés à porter le costume national tout le temps.

De toute évidence, les hommes étrangers n'ont pas à porter de vêtements arabes, et les vêtements occidentaux sont de norme. Les hommes doivent cependant éviter de porter des shorts et des chemises sans manches dans la rue car dans ce cas, ils seraient considérés comme trop décontractés même si avec le développement du tourisme, cette façon de s'habiller commence à passer. Les costumes sont rarement portés dans le Golfe, à l'exception de réunions d'affaires importantes et d’événements sociaux. La tenue de travail standard est une chemise (généralement à manches longues), une cravate et un pantalon léger.

Formules de politesse

Les formules de politesse sont très importantes pour les Arabes et il est important que vous saluiez la population locale de manière correcte. L'utilisation des noms arabes peut être une source de confusion pour les nouveaux arrivants dans la région. Par exemple, un homme peut s'appeler Abdullah bin Abdul Aziz Al-Jishi. Abdullah est son prénom et il est le fils ou petit-fils de (bin) Abdul Aziz, Al-Jishi est le nom de sa famille ou de sa tribu. Pour rendre les choses encore plus compliquées, les prénoms sont souvent abrégés: par exemple, Mohammed peut être réduit à Mohd, Hamad ou Hamed. Il est important d'utiliser le nom complet, cependant, en particulier dans des occasions officielles et dans la correspondance. Abdullah bin Abdul Aziz Al-Jishi ne devrait jamais être appelé Abdullah (et encore moins par son diminutif Abdul), bien que le patronyme peut être omis et qu'on peut l'appeler Abdullah Al-Jishi.

La formule de politesse générale est «Sayyed» («Monsieur») pour un homme ou «Sayeeda» (ou «Sayedity») pour une femme, suivi du nom complet de la personne. On peut s'adresser aux femmes avec un simple «madame».

On s'adresse généralement aux dirigeants avec «Votre Altesse» («Votre Majesté » dans le cas du roi d'Arabie Saoudite). Les anciens membres des familles régnantes sont appelés «Votre Excellence», suivie par «Cheikh» et leur nom complet. Les ministres du gouvernement qui ont des pouvoirs décisionnels sont «Votre Excellence, ministre des Transports de... » et les autres ministres sont tout simplement: «Votre Excellence» suivis du nom complet. Les membres moins importants des familles régnantes et les personnes qui ont une autorité religieuse sont appelés «cheikh», suivis de leur nom complet. En Arabie Saoudite, le titre a une signification un peu moins importante et est également utilisé par les puissants hommes d'affaire. Les conventions pour traiter les dirigeants et les membres de familles régnantes sont complexes, et vous devriez toujours vérifier avant d'être présenté à un dignitaire.

Salutations

La salutation la plus commune dans le golfe est Salam alaykum (‘La paix soit avec vous’), ce à quoi on doit répondre Wa alaykum as-salam (‘Et qu'avec vous soit la paix’). Les autres salutations communes et leurs réponses sont:

Salutations

Signification

Réponse

Ahlan wa sahlan

Salut

Ahlan bik

Sabah al-khayr

Bonjour

Sabah an-nur

Masa al-khayr

Bonsoir

Masa an-nu

 

Notez que tisbah ala-khayr, qui signifie «bonne nuit», sert à dire au revoir et que la réponse est wa inta min ahlu. Vous devriez toujours serrer la main quand vous saluez ou quand vous dites au revoir à un homme arabe. Dans le cas d'une femme arabe, vous devriez être guidé par le comportement de la femme: les femmes arabes ne serrent pas la main à des hommes non-arabes, bien que certaines femmes éduquées puissent le faire. Ceci est normal, y compris avec des amis proches que vous voyez souvent. Si la poignée de main que vous recevez au moment de quitter quelqu'un est plus longue que celle que vous avez reçue quand vous l'avez rencontré, cela indique que vous avez fait bonne impression. Par ailleurs, les nouveaux arrivants doivent prendre note que le refus et la réticence prolongée de rencontrer des gens sont mal vus. Notez également que vous ne devriez pas aborder les femmes arabes, les regarder ou de parler avec elles, sauf si vous avez été convenablement présentés.

Après une poignée de main, il est d'usage de s'informer de la santé de l'autre personne et de discuter d'autres sujets, et vous devriez vous attendre à des questions similaires sur vous. (Cependant, ne demandez pas de nouvelles de la santé des femmes d'une famille arabe et restreignez vous à la famille en général ou aux fils.) Cela peut prendre un certain temps, car aucune des parties ne veut être celle qui arrête de poser des questions. Les étrangers ne sont pas censés connaître ou utiliser toutes les subtilités que ce rituel implique mais vous ferez une bonne impression si vous apprenez au moins quelques-unes des expressions standard et que vous les utilisez de manière correcte. Que ce soit dans une conversation en face-à-face ou lorsque vous parlez aux gens au téléphone, ne parlez pas directement d'affaires car sinon, les Arabes supposons que vous êtes impatient ou que vous ne vous intéressez pas à eux personnellement.

Que faire avec vos mains et vos pieds

Vous devez accepter les rafraîchissements chaque fois qu'on vous en offre mais gardez en tête que vous devez toujours utiliser votre main droite pour boire et manger car que la main gauche est considérée comme impure (car elle est souvent utilisée pour les toilettes). De même, vous devriez éviter de montrer la semelle de vos chaussures ou vos pieds car cela implique que vous pensez que l'autre personne est une «saleté», ce qui est évidemment très choquant. Vous devez donc garder vos pieds à plat sur le sol et ne pas croisez vos jambes.

Invitations

Si vous êtes invité chez un Arabe, vous devriez toujours accepter. Vous devez généralement profiter de chaque occasion pour vous familiariser avec la population locale et éviter ainsi la tendance naturelle que les expatriés ont à rester dans les limites sociales et physiques de leur complexe. Vos hôtes arabes seront intéressés par vous et vos points de vue. Cependant, vous devriez éviter la politique et la religion comme sujets de discussion; vos opinions peuvent être considérées comme mal informés, voire même choquantes, même si elles semblent acceptables pour vous d'un point de vue occidental.

Lorsque vous entrez dans le Majlis, la salle de réception pour les visiteurs, vous devez toujours enlever vos chaussures, à moins que l'hôte ne vous indique le contraire (veillez donc à ce qu'il n'y ait pas de trous dans vos chaussettes!). Si vous êtes avec une compagne, elle sera invitée à rejoindre directement les femmes. Il vous sera presque toujours offert à boire et parfois à manger - acceptez l'offre. Les Arabes sont presque toujours polis et attendent la même chose de ceux qu'ils rencontrent et ils pensent que le partage d'un repas avec une personne a un effet positif sur la relation.

La formule d'accueil standard est Ahlan wa sahlan - ce qui signifie bienvenue - et cela deviendra rapidement familier à tous ceux qui visitent Dubaï. Cela vaut le coup d'apprendre l'arabe pour pouvoir échanger des civilités, des salutations et des réponses sur pays d’où vous venez. Vous pourrez profiter de la réaction des gens et vos hôtes offriront invariablement des encouragements à ceux qui tentent de parler leur langue. Il est important de noter, toutefois, que la langue arabe a une signification particulière, ayant été conçu pour porter la Parole de Dieu, et qu'il est donc important de l'utiliser avec respect.

Vous ne devriez également jamais aller chez un Arabe sans l'avertir au préalable. Si les femmes de la famille sont présentes, cela ne sera pas apprécié, en particulier en Arabie Saoudite. Vous devriez aussi éviter d'exprimer de l'admiration pour l'une des possessions de votre hôte car la tradition impose qu'il vous l'offre. Bien que cette tradition ne soit pas suivie par tout le monde, elle peut néanmoins causer de l'embarras. Qui plus est, la réponse correcte pour le destinataire est de donner un cadeau encore plus précieux en retour. Autant vous dire qu'il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant admirer la Rolls Royce d'un Arabe!

Autres conseils

Vous devez également tenir compte des points suivants:

  • N'offrez pas de boissons alcoolisées à un Arabe, à mois d'être sûr qu'il boit bien de l'alcool. Cela peut provoquer un grand scandale.
  • Ne marchez pas sur un tapis de prière ou devant toute personne priant et essayer de ne pas regarder les gens qui prient.
  • N'essayez pas d'entrer dans une mosquée sans demander la permission d'abord. Il est peu probable que vous soyez autorisés à entrer
  • En Arabie saoudite, ne tentez pas d'entrer dans les lieux saints des zones proches de la Mecque et de Médine. Les routes sont bien indiqué pour informer les gens des ces restrictions. Si un non-musulman se trouve dans une zone interdite, il peut se faire agresser et il ne lui sera offert aucune protection contre les assaillants.
  • Éviter le blasphème, en particulier en présence de musulmans et en particulier en Arabie Saoudite. Rappelez-vous qu'il y a beaucoup d'Arabes qui ne sont pas des pays du Golfe qui travaillent à Dubaï et qu'ils ne sont pas toujours aussi détendu ou tolérants que les locaux.
  • Évitez de mettre un Arabe dans une position où il pourrait «perdre la face» devant d'autres Arabes. Il appréciera votre action s’il s'en rend compte.
  • Ne faites pas signe aux gens avec un doigt, car cela est considéré comme particulièrement impoli. Les Arabes pourraient utiliser un tel geste pour gronder un chien.
  • Évitez en tout temps les cris, les manifestations d'agressivité ou l'ivresse, car un tel comportement est rarement toléré.
  • Pendant le Ramadan, vous ne devez pas manger, boire ou fumer dans des endroits où vous pouvez être vus par les musulmans durant les heures du jour. N'ayez pas non plus de comportement bruyant et n'embrassez personne en public.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: